Le Rire sur prescription médicale !

 

 

 

Les éclats de rire résonnent sur Terre depuis que l’homme s’y trouve. L’anthropologie a montré son rôle essentiel, à la fois social, religieux, culturel ou thérapeutique, chez les peuplades primitives du monde entier.

 

 

 

Hippocrate, le père de la médecine moderne, l’utilisait déjà à des fins thérapeutiques.

 

 

 

En 1964, Norman Cousins, atteint d’une spondylarthrite ankylosante, pourtant réputée incurable et très douloureuse, a été le premier à expérimenter « scientifiquement » une thérapie et une guérison par le rire.

 

 

 

Au début des années 80, le Dr Patch Adams combine avec succès rire et humour aux soins médicaux classiques.

 

 

 

En 1995, le Dr Madan Kataria rédige un article sur le rire pour le magazine My Doctor. Il prend conscience de l’abondante littérature scientifique détaillant les bienfaits du rire sur le corps et l’esprit.

 

 

À sa grande surprise, il apprend que le cerveau ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire simulé. Même en cas de rire « forcé », le cerveau déclenche les réactions physiologiques du rire (notamment la production d’endorphines).  Les bienfaits pour le corps, l’esprit et l’humeur seraient donc les mêmes, d’autant plus qu’un rire artificiel, par contagion, engendre rapidement un rire vrai.

 

 

En s’inspirant du yoga, le Dr Kataria crée des exercices de rire qui allient bonne humeur, ouverture thoracique et techniques respiratoires. Le yoga du rire est né !  Il compte maintenant plus de 5000 clubs de par le monde.

 

 

 

Le Rire améliore notre santé physique et psychologique :

 

Il diminue le stress et l’anxiété.

 

Il améliore la mémoire et les capacités intellectuelles.

 

Il diminue l’état dépressif.

 

Il augmente notre capacité respiratoire et nettoie nos bronches.

 

Il agit comme un anti-inflammatoire.

 

Il améliore les réactions du système immunitaire.

 

Il diminue la pression artérielle.

 

Il améliore la digestion.

 

Il lutte contre la constipation.

 

Il agit sur l’eczéma.

 

Il augmente le bon cholestérol.

 

Il lutte contre la sensation de fatigue.

 

Il augmente notre seuil de tolérance à la douleur.

 

Il facilite le sommeil.

 

Il redonne le moral et le goût de vivre.

 

Il aide l’individu à se libérer de ses inhibitions et à développer une attitude positive envers la vie.

 

Il facilite la communication entre les individus, contribue à un meilleur esprit d’équipe.

 

 

 

Bibliographie

 

Cosseron Corinne, Leclerc Linda – Le Yoga du Rire – Guy Trédaniel Editeur -2011

 

Cousins Norman – Comment je me suis soigné par le rire – Petite Bibliothèque Payot – 2003

 

Kataria Madan – Rire sans raison – Dr Kataria School of Laughter Yoga – 2006

 

Rubinstein Henry – La psychosomatique du rire – Editions Robert Laffont - 1983