1. Une manière douce d'entrer en hypnose ou de faire de l'autohypnose...

 

Un moment heureux ou un endroit que l'on aime...

 

 

 

Evidemment, installe-toi au calme, sans sonneries, disponible à toi-même. Laisse ton corps trouver sa position confortable... et prends le temps de te poser, physiquement, mentalement... Et si tu désires garder les yeux ouverts, respecte ce besoin.

 

Et puis, tu pars en voyage... dans le temps ou l'espace... et tu retournes visiter un endroit ou un moment heureux... passé, futur, imaginaire...

 

Retrouve le décor, les couleurs, la luminosité. Peut-être y-a-t-il certains bruits ou un silence paisible. Tu peux sentir la température de l'air sur la peau de ton visage, retrouver des odeurs, des goûts.. Y être totalement, comme si tu t'y trouvais maintenant... t'y installer de plus en plus... Prends le temps dont tu as besoin...

 

Observe ce qui se passe en toi... peut-être qu'un bien-être ou une émotion sont en train de s'installer... Cette émotion pourrait être comparée à une couleur, une texture, de la chaleur, un mot, une image, un symbole ou autres (ou pas, peut-être que pour toi, une émotion, c'est juste une émotion et c'est bien comme cela...) Elle peut certainement être nommée.... Peut-être est-elle localisée dans une partie de ton corps... ou dans l'entièreté de ton corps...Elle peut être très présente ou timide.

 

Observe ce qui se passe en toi: les rythmes ralentissent...la respiration, le coeur... Les muscles se détendent...

 

 

Constate aussi que tu reprends le contrôle sur ton système nerveux autonome... Tu es parti dans un endroit ou un moment heureux. et les émotions liées à ce moment refont surface en toi... Je t'ai guidé par mes mots, ma voix, mais c'est tout de même toi qui a fait le boulot... Te rends-tu compte de ton pouvoir ?... Tu peux faire jaillir des émotions à la demande... Tu peux tout tester: une méditation à côté du Dalai Lama, une plage à Goa, ou la chaleur de ta couette quand tu clos ta journée...

 

Tu veux jouer un peu ? Et si tu essayais d'augmenter ton émotion ? La rendre puis puissante, la faire courir plus profondément en toi. Rassure-toi, c'est un apprentissage, tu n'es pas obligé de faire des performances... Tu peux même ne pas jouer si tu le désires...

 

Pour réaliser cela, parfois, la simple envie suffit...mais tu peux imaginer l'outil qui te convient pour t'aider... Une télécommande à émotion, un curseur, ou agrandir la zone de l'émotion jusqu'à ce qu'elle devienne aussi grande que ton corps ou plus encore... Tu peux aussi jouer avec la couleur, le symbole, la texture, l'image... Tout cela est apprentissage... Parfois, cela ne vient pas du premier coup... C'est normal !

 

On peut faire d'autres jeux... Tu as toujours le droit de les refuser....

 

A ce stade-là, souvent, des sensations spéciales émergent dans tes pieds ou tes mains... Chaleur, picotements, lourdeur ou légèreté.... Parfois, les mains s'endorment, ne veulent plus bouger, elles sont en totale sécurité... Tu peux peut-être sentir que tu pourrais encore bouger tes doigts... mais il faudrait faire un effort, car tes doigts ont tellement envie de rester à leur place... Le sens-tu ?

 

Tes mains dorment et cette sensation s'amplifie certainement... mais tu es bien éveillé, tu es même très éveillé à toi-même... Tu es sous hypnose...

 

Sans accompagnement, je t'invite juste à profiter de cela... Ne pas prendre des chemins de tristesse sans quelqu'un qui marche à côté de toi... Il faut d'abord apprendre à revêtir la bonne armure pour aller affronter "ses dragons intérieurs"...

Je te souhaite de bonnes séances.

Marie Rose Dumas

 

 

 

 

 

 

2. Apprentissage guidé par Antoine Bioy (Professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l'université Paris-8, auteur de nombreux ouvrages parus chez Dunod)

 

Si cet exercice vous semble difficile, rassurez-vous:

- L'état hypnotique est un apprentissage, et donc, on ne réussit pas toujours au premier essai...

- Faire de l'autohypnose est  plus facile quand on a déjà été guidé par un professionnel.

(On reconnaît l'état hypnotique et le chemin qui y mène)

- Les méthodes d'induction sont nombreuses... Celle-ci peut simplement ne pas vous convenir...

 

 Evidemment, on ne pratique pas au volant... Cela va sans dire, mais c'est toujours plus clair en le disant...

 

Et on ne va pas explorer seul "ses grosses misères". Ici, Antoine Bioy précise qu'il utilise ce procédé pour travailler une "lourdeur" vécue dans l'après-midi.

 

 

 

En construction....